Accueil A la une Audit du fichier electoral : les experts de la CEDEAO jugent le...

Audit du fichier electoral : les experts de la CEDEAO jugent le fichier correct pour l’élection présidentielle

Mercredi 23 septembre, la mission d’audit du fichier électoral guinéen, conduite par des experts de la CEDEAO, a procédé à la présentation de son rapport. Cette rencontre a connu la présence des représentants de la CENI, des partis politiques ainsi que les acteurs de la société civile.

Après un peu plus d’un mois (21 août au 24 septembre 2020) de travaux, les experts de la CEDEAO s’accordent sur le même nombre d’électeurs donné il y a quelques jours par l’organe de gestion des élections en Guinée (CENI).

« Globalement, après les consolidations et à l’issue de la révision exceptionnelle de juillet-Août 2020, le fichier brut est passé de 5 millions 323 mille 679 électeurs à 5 millions 699 mille 677 enregistrements. Après la radiation des 24 mille 374 électeurs mineurs, des 343 déclarés décédés, des 552 mille électeurs sans pièces justificatives; le retrait de 212 mille 562 doublons et 84 fraudes à l’identité, le fichier global des électeurs s’élève à 5 millions 410 mille 089 électeurs, dont 5 millions 319 mille sur le territoire guinéen et 90 mille 943 pour la diaspora », a déclaré le Général Francis Behanzin, Commissaire aux Affaires politiques, Paix et Sécurité de la CEDEAO.

Selon lui, ce nombre total a été classifié par prescription du code électoral. À savoir la carte d’identité, la carte d’étudiants, les livrets, les cartes consulaires, les attestations conseillées.

« Les travaux d’assainissement ont permis, dit-il, de radier du fichier électoral consolidé, les mineurs retrouvés pour 0,42%; les doublons pour 0,73%. En outre, il convient de mentionner que sur le fichier, il n’existe aucun électeur sans pièce justificative, conformément à la loi électorale. Pour ce qui est des autres types de radiation, le cas des décès représente un faible tôt par rapport aux demandes effectuées et il n’a pas été possible de radier les condamnés et les déchus du droit civique… ».

Par ailleurs, le commissaire de la CEDEAO estime que : « le fichier électoral de Guinée débarrassé de toutes les anomalies rencontrées au regard du code électoral, est de qualité suffisante pour les prochaines élections. »

 

Avec guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Plus Populaire

Scrutin du 18 octobre : la CENI proclame les résultats provisoires de quatre circonscriptions avec le RPG arc-en-ciel à la tête

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), le seul organe habilité à proclamer les résultats provisoires selon les textes juridiques, vient de rendre publique les...

Guinée/ Covid-19 : l’ANSS fait le point « 61 nouvelles infections, 14 guéris du jour »

A travers leur décompte en ce 20 octobre 2020, l'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSS),  révèle 61 nouvelles infections, 14 guéris du jour sur 775 personnes nouvellement testées,...

Dixinn: le domicile de Cellou Dalein Diallo entouré par les forces de sécurité

Le domicile du principal opposant du régime Condé, Mamadou Cellou Dalein DIALLO, candidat en lice de la  présidentielle du 18 octobre dernier, se proclamant...

Coupe CAF : le Horoya AC écarté de la course par les Pyramids d’Égypte (demi-finale)

Le Horoya AC, dos au mur. Il vient de signer sa défaite face aux Pyramids d’Égypte (2-0) lors de la rencontre du mardi, 20...

Recent Comments