Accueil A la une Baccalauréat : des cas de fraudes signalés sur les réseaux sociaux

Baccalauréat : des cas de fraudes signalés sur les réseaux sociaux

La fuite des épreuves du baccalauréat fait plus de bruits sur les réseaux sociaux, a la différence du BEPC. Depuis le lancement des premières épreuves, plusieurs sujets circulent sur les réseaux sociaux.

C’est une complicité entre les candidats et les surveillants, un secret de polichinelle dans les examens nationaux en Guinée.

Cette année, avec la prolifération des réseaux sociaux, les cas de fraudes prennent une allure inquiétante. D’après nos informations auprès des différents centres de la capitale, une fois en classe avant le lancement des sujets, les candidats rassemblent des petits sous, une sorte de cotisation, pour donner aux surveillants afin de leur faciliter la tâche. Les surveillants à leur tour les laissent tricher à travers des téléphones Android déjà connectés dans les groupes Messenger et WhashApp.

Ce mercredi 26 août, le sujet de géographie de la terminale science sociale a fait une fuite massive bien avant son lancement dans les salles d’examen. Ce qui a enflammé la toile, les internautes critiquent  le système éducatif guinéen.

A signaler que cette forme de fraude n’est pas une première dans les examens nationaux en Guinée.

 

Joseph Fara Tenguiano/ guineepanorama.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Plus Populaire

Crise sanitaire : après la grogne des étudiants, Alpha Condé décide d’alléger certaines mesures

On le dit souvent, "il (le chef de l'état) ne comprend que le langage de la rue", parlant ainsi d'Alpha Condé et apparemment ceux...

Campagne électorale / Covid-19 : le Gouvernement  s’engage à investir  6 milliards 772 millions GNF pour des mesures barrières pendent cette période (Communiqué)

Le Gouvernement annonce des directives à l’effet d’encadrer la période de campagne électorale en lien avec le contexte de Covid-19. C’est dans le cadre...

Arrestations d’étudiants à Conakry : l’A-SEG exige, sans condition, la libération des étudiants arrêtés

Déclaration N°005/A-SEG/CA/2020 PORTANT DENONCIATION DES REPRESSIONS ET ARRESTATIONS D’ETUDIANTS Suite à un regroupement pacifique et non violent des étudiants dans les universités de Gamal Abdel NASSER...

Sékou koundouno  » A partir du 29 septembre 2020 , c’est une pandémie de manifestations qui va Commencer

Le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) a appelé à une série de manifestations à partir du 29 septembre pour exiger...

Recent Comments