Accueil Actualité Blocage du cortège de Cellou à Tokounou : Fodé Oussou FOFANA, pointe...

Blocage du cortège de Cellou à Tokounou : Fodé Oussou FOFANA, pointe du doigt Alpha CONDÉ

Le cortège du président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, à l’élection présidentielle du 18 octobre prochain, a été bloqué par les militants du parti au pouvoir ce dimanche, 11 octobre 2020, à Tokounou. Une situation qui a créé de la frustration chez le Camp adverse dont honorable Fodé Oussou FOFANA, qui accuse Alpha CONDÉ d’être à l’origine de ces violences.

 
Après sa tournée en Guinée forestière au compte des campagnes électorales, Cellou Dalein Diallo s’est apprêté dans la matinée de ce dimanche pour Kankan, le fief du parti au pouvoir.
Alors qu’il était attendu impatiemment dans la capitale de la Haute Guinee par ses fans, son cortège a été contraint de rebourser chemin suites aux barricades rencontrées à la rentrée de Tokounou, d’où un membre de la délégation de Cellou Dalein Diallo a été blessé.
Cependant à Kankan, beaucoup de dégâts ont été enregistrés dans cette même matinée lors de l’affrontement entre militants de l’UFDG qui attendaient l’arrivée de Cellou et ceux du RPG arc-en-ciel.
 Fodé Oussou FOFANA, le directeur de campagne de l’UFDG accuse Alpha CONDÉ d’être le commanditaire.
‹‹ C’est monsieur Alpha Condé et les autorités de kankan qui sont à l’origine de cette attaque. La cause elle est connue, tout ça parce que kankan a basculé dans l’opposition. Alpha et les autres n’ont pas souhaité vivre ça voilà pourquoi ils ont instrumentalisé les jeunes qui se sont attaqués au cortège de Cellou », préjuge le vice président de l’UFDG, avant d’interpeller la communauté internationale sur des risques liés à cette prochaine échéance électorale. ‹‹ Ce que je veux dire , ces dernier temps, nous avons vu la communauté internationale passée dans les états majors des partis pour nous demander de faire une campagne civilisée. Mais vous voyez que la violence est du coté du RPG arc -en -ciel. Ils ont exercé la même violence en 2010. Ils ont l’intention de chasser tous nos représentants à Kankan, mais nous attirons l’attention de la communauté internationale que nous prenons d’ailleurs à témoin, nous ne reconnaîtrons aucun résultat issu des urnes dans ces conditions », prévient-il.
Aux dernières nouvelles, Cellou Dalein Diallo et son équipe, n’ont pas fouler le sol de Kankan ce dimanche 11 octobre 2020, ils se sont retournés à Kissidougou.
Tamba Pierre LENO pour guineepanorama.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Plus Populaire

Mutinerie au camp Samoreyah (Kindia) : les confidences d’un responsable sécuritaire

On en sait un peu plus sur la mutinerie qui a eu lieu ce vendredi, 16 octobre 2020, au camp Samoreyah de Kindia. Selon...

Attaque du camp de Kindia : la situation sous contrôle depuis hier (communiqué DIRPA)

COMMUNIQUE Dans la nuit du jeudi 15 au vendredi 16 octobre 2020, des hommes armés ont ouvert le feu dans l'enceinte du Camp militaire de...

COVID 19 en Guinée : l’état d’urgence reconduit pour un mois

Suite au nouveaux cas de contamination du Coronavirus virus enregistrés sur le territoire national, le président de la République a prorogé l'état d'urgence sanitaires...

Question des PV de bureaux de vote : l’UFDG dénonce une violation de la loi électorale

À 48h du scrutin présidentiel, la question des procès verbaux n'est toujours pas réglée par la CENI. L'UFDG, principal parti d'opposition est ferme sur...

Recent Comments