Accueil Actualité Conakry-Freetown : Faute d'augmentation du prix de transport, des chauffeurs boudent les...

Conakry-Freetown : Faute d’augmentation du prix de transport, des chauffeurs boudent les clients

Le gouvernement guinéen a décidé de passer à la vitesse supérieure en procédant à l’augmentation du prix du carburant à la pompe à 11 000 GNF, depuis le mercredi 04 Août. Il a été demandé aux conducteurs de maintenir les prix par tronçon, à leur état initial. Chose que certains chauffeurs trouvent «injuste».

A travers un constat effectué à la gare routière de Bambeto ce matin, on se rend compte que les chauffeurs, ne sont pas prêts à accepter cette décision du gouvernement. Sous la pluie, les citoyens sont éparpillés dans cette gare routière. Certains cherchent à quitter Conakry pour l’intérieur du pays, afin de passer les vacances auprès de leurs parents biologiques, d’autres aussi veulent sortir de la Guinée, pour des raisons diverses.

Autre remarque qui a de plus suscité notre curiosité dans ce milieu, c’est le «refus» par certains chauffeurs, de prendre des passagers à bord de leurs véhicules.

Pour davantage savoir les raisons de cette décision des conducteurs, nous avons tendu notre micro à Mamadou Barry, un conducteur de Taxi, sur la route Conakry-Freetown. Il affirme qu’il n’y a pas eu d’augmentation du prix de transport sur cette nationale :« Conakry-Freetown c’est toujours à 150 000 GNF. Nous n’avons pas augmenté pour le moment le transport à notre niveau mais c’est en cours. Vous voyez les véhicules arrêtés, les clients sont là mais les chauffeurs refusent d’aller parce que l’augmentation n’a pas été faite.»

Ces propos nous ont poussé, à aller vers le syndicat des transporteurs dans cette gare routière. Arrivée, un monsieur nous a fait savoir que les syndicats « ne peuvent pas s’exprimer sur cette question », pour cause, « les responsables sont en réunion à Matam »  nous a t’il lancé.

Il faut signaler que certains chauffeurs, ont déjà procédé à l’augmentation du prix de transport à leur niveau, tout en attendant la décision de leurs syndicats.

 

Saïdou Gaya/ Guineepanorama

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Plus Populaire

Lutte contre le coronavirus : le gouvernement guinéen reçoit à nouveau 336.000 doses de vaccins

Décidément déterminé à mettre le coronavirus hors de ses frontières, le gouvernement guinéen continu à bénéficier des soutiens de ses partenaires internationaux. Ce vendredi...

Justice : la junte libère 12 militaires et des civils qui étaient détenus dans les prisons du pays

C'est un geste d'apaisement du Comité National pour le Rassemblement et le Développement (CNRD), réclamé par les avocats et familles des détenus. Ce sont...

Une transition réussie en Guinée : Des femmes leaders s’expriment et font des propositions au CNRD

C'est une phase décisive qui s'ouvre pour les guinéens, après le reversement du régime Condé. Une transition inclusive et apaisée, c'est le credo du...

Coup d’État constitutionnel en Guinée : le FNDC publie une liste de 93 hauts cadres, « auteurs et co-auteurs »

Entendu que la République de Guinée a signé et ratifié le protocole additionnel de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance additionnel...

Recent Comments