Accueil Actualité Crise sanitaire : sous pression, Alpha Condé fini par céder en levant...

Crise sanitaire : sous pression, Alpha Condé fini par céder en levant le pied sur tout

C’est désormais officiel, les guinéens peuvent se mouvoir sans craindre de représailles de qui que ce soit.

Comme annoncé hier, ce mardi le chef de l’état guinéen vient de prendre une série de décision pour alléger les mesures en vigueur depuis plusieurs mois, pour lutter contre le COVID 19. Dans communiqué rendu public ce mardi, Alpha Condé décide de faire reouvrir les bars, les motels, les restaurant et autres lieux de loisir. Les opérateurs culturels sont aussi autorisés à reprendre leurs activités à travers l’organisation des spectacles. Les coûts de transports redeviennent normaux ainsi que le nombre de place dans les transports en commun.

Le communiqué précise que les diffetents acteurs devront obligatoirement porter des masques. Le couvre-feu reste maintenu de zéro heure à 4 heures du matin.

Une nouvelle qui devrait forcément les guinéens, au regard des souffrances subies par tous.

 

Antoine/guineepanorama.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Plus Populaire

Mutinerie au camp Samoreyah (Kindia) : les confidences d’un responsable sécuritaire

On en sait un peu plus sur la mutinerie qui a eu lieu ce vendredi, 16 octobre 2020, au camp Samoreyah de Kindia. Selon...

Attaque du camp de Kindia : la situation sous contrôle depuis hier (communiqué DIRPA)

COMMUNIQUE Dans la nuit du jeudi 15 au vendredi 16 octobre 2020, des hommes armés ont ouvert le feu dans l'enceinte du Camp militaire de...

COVID 19 en Guinée : l’état d’urgence reconduit pour un mois

Suite au nouveaux cas de contamination du Coronavirus virus enregistrés sur le territoire national, le président de la République a prorogé l'état d'urgence sanitaires...

Question des PV de bureaux de vote : l’UFDG dénonce une violation de la loi électorale

À 48h du scrutin présidentiel, la question des procès verbaux n'est toujours pas réglée par la CENI. L'UFDG, principal parti d'opposition est ferme sur...

Recent Comments