Accueil Actualité Crise sanitaire : sous pression, Alpha Condé fini par céder en levant...

Crise sanitaire : sous pression, Alpha Condé fini par céder en levant le pied sur tout

C’est désormais officiel, les guinéens peuvent se mouvoir sans craindre de représailles de qui que ce soit.

Comme annoncé hier, ce mardi le chef de l’état guinéen vient de prendre une série de décision pour alléger les mesures en vigueur depuis plusieurs mois, pour lutter contre le COVID 19. Dans communiqué rendu public ce mardi, Alpha Condé décide de faire reouvrir les bars, les motels, les restaurant et autres lieux de loisir. Les opérateurs culturels sont aussi autorisés à reprendre leurs activités à travers l’organisation des spectacles. Les coûts de transports redeviennent normaux ainsi que le nombre de place dans les transports en commun.

Le communiqué précise que les diffetents acteurs devront obligatoirement porter des masques. Le couvre-feu reste maintenu de zéro heure à 4 heures du matin.

Une nouvelle qui devrait forcément les guinéens, au regard des souffrances subies par tous.

 

Antoine/guineepanorama.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Plus Populaire

Covid-19: le gouvernement rappelle ‹‹ les manifestations de masses restes suspendues sur toute l’étendue du territoire national ›› (Communiqué)

Le gouvernement guinéen a réitéré à sa population le respect de l'un des gestes barrières liés à la limitation de la pandémie Coronavirus. Il...

Coopération Guinéo-Russe : Dr Mohamed Diané contact le vice-ministre russe de la Défense

En séjour de travail à Moscou, le ministre guinéen de la Défense Dr. Mohamed Diané a été tour à tour reçu par le vice-ministre...

Présidentielle américaine: 15 jours après sa défaite, Trump est toujours enfermé dans le déni

Cela fait deux semaines ce samedi que Joe Biden a été déclaré vainqueur de l’élection présidentielle aux États-Unis, mais Donald Trump refuse toujours d’accepter...

CPI : dix candidats repêchés dans la course à la succession de Fatou Bensouda

Déçus par les quatre personnes présélectionnées pour succéder à la procureure générale, les États parties ont décidé le 13 novembre de faire revenir dans...