Accueil Societe DECLARATION DE L’ONG DESTIN EN MAIN SUR LES DISCOURS POLITIQUES ETHNOCENTRISTES ET...

DECLARATION DE L’ONG DESTIN EN MAIN SUR LES DISCOURS POLITIQUES ETHNOCENTRISTES ET DE HAINE TRIBALE EN REPUBLIQUE DE GUINEE

DECLARATION

L’élections présidentielle prévue le 18 Octobre 2020 dans notre pays est susceptible de tensions vives pouvant aboutir à des violences politiques intercommunautaires alimentées par le discours politique d’ethnocentrisme et de haine tribale. Le processus électoral actuel aiguise bien des appétits d’acquisition du pouvoir par l’opposition ou d’accaparement et de confiscation du pouvoir politique par la mouvence. Ceci peut raviver des poches de tension dans tout le pays. Ces tensions sont souvent alimentées par des déclarations incendiaires et les invectives des acteurs politiques.

L’ONG DESTIN EN MAIN rappelle que la violence (physique ou verbale) constitue l’une des plus grandes menaces au vivre ensemble et aux autres principes démocratiques.

Prenant à temoin l’opinion nationale et internationale, l’ONG DESTIN EN MAIN constate avec amertume un phénomène particulièrement inquiétant aujourd’hui : C’est l’incitation à la haine tribale, de plus en plus présente dans le discours des leaders politiques. Certes, la liberté d’expression est un droit de l’homme fondamental qui s’applique également aux idées qui peuvent blesser, choquer ou déranger, mais l’exercice de ce droit va de pair avec des obligations et des responsabilités parfaitement claires dans le domaine politique telqu’ennoncées dans les lois de la République.

Les paroles de haine ethnocentristes issus surtout des leaders politiques peuvent conduire à de véritables crimes de haine et à la guerre civile, qui ont déjà détruit ou pris la vie d’un trop grand nombre de personnes en Guinée et ailleurs. L’histoire du Rwanda, de la Sierra Leone, du Liberia, de la Cote d’ivoire voisins nous enseigne.

Le discours ethnocentriste et de haine tribale aliène et marginalise. Il peut saper l’unité nationale, la paix, la cohaision sociale, la dignité des individus et des communautés dans une Guinee déjà meurtrie et vulnérables à bien d’autres égards.

Aujourd’hui, les citoyens guinéens continuent de faire face à de nombreux défis en matière de droits de l’Homme et de justice. Il s’agit notamment des défis liés aux abus et inégalités sociales, à l’impunité en général, aux crimes impunis à la pauvreté, au chômage, au logement inadéquat et cher et bien d’autres qui constituent des sources de frustrations et de ressentiment.

En Guinée, la faiblesse des institutions Républicaines et le manque de responsabilité qui en résulte pour le pouvoir politique, la corruption et la confiance limitée du public à l’égard des institutions entravent le progrès démocratique.

En conséquence, l’ONG DESTIN EN MAIN interpelle les leaders politiques de respecter les lois de la République et de prendre toutes leurs responsabilités en mesurant les conséquences de leurs discours ethnocentristes, de haine tribale et de va t-en guerre qui pourraient conduire le pays à des situations déplorables pour les générations actuelles et futures.

Fait à Conakry, le 30 septembre 2020

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Plus Populaire

Hamdallaye : le siège de l’UFDG attaqué par des gendarmes (page Facebook, Cellou Dalein Diallo et Alpha Bacar Bah)

Les locaux du quartier général de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) ont été  attaqués par des gendarmes ce mercredi 21 octobre, aux...

Scrutin du 18 octobre en Guinée : encore 24 heures pour des résultats complets (la CENI)

Alors que la CENI a poursuivi mercredi soir la publication des résultats partiels provisoires de la présidentielle du dimanche dernier, selon des informations confiées...

Crise post-électorale : le siège de la Croix-Rouge attaqué, un important équipement saccagé et d’autres emportés

COMMUNIQUE Conakry, le 21 octobre 2020 Ce mercredi en fin de matinée, des individus se sont introduits de force dans l’enceinte du siège de la Croix-Rouge...

Incendie au domicile de Gl Ibrahima BALDE : l’USSEL décline toutes fausses rumeurs (communiqué)

COMMUNIQUE De fausses nouvelles circulent sur les réseaux sociaux et font état d’incendie du domicile privé du Général de Corps d’Armée Ibrahima BALDE : haut...

Recent Comments