Accueil Interview Décret relatif à la confirmation de la date de l’élection présidentielle 2020...

Décret relatif à la confirmation de la date de l’élection présidentielle 2020 : voici la réaction de l’honorable Nestor KAGBADOUNO du RPG arc-en-ciel (Interview)

INTERVIEW – Récemment, le chef de l’Etat Alpha Condé a confirmé par décret la date de l’élection présidentielle du 18 octobre 2020, notamment proposée par la CENI. Au-delà de tant de réactions venant de l’opposition concernant cette actualité chaude de notre pays, Nestor KAGBADOUNO, député du RPG arc-en-ciel, à son tour, réagit dans une interview transmise à notre rédaction.

Le Président de la République vient de confirmer la date proposée par la CENI pour la tenue de l’élection présidentielle du 18 octobre 2020. Quels sont vos sentiments ?

Nestor KAGBADOUNO : C’est avec un sentiment de satisfaction que j’ai suivi la publication du décret confirmant la proposition de date faite par la CENI pour la tenue de l’élection présidentielle le 18 octobre 2020. Pour moi, l’organisation d’élections transparentes constitue l’un des principaux baromètres de l’évaluation du caractère démocratique d’un  État donné.  C’est l’occasion par laquelle le citoyen est directement sollicité pour s’exprimer librement sur le choix de ses gouvernants.  Si on peut se permettre une approche métaphorique,  on pourrait  affirmer sans nul risque de se tromper que l’élection est pour un État, se disant démocratique, ce qu’est la colonne vertébrale pour le squelette humain. Tout comme celle-là maintient l’ossature de l’organisme dans un équilibre fonctionnel parfait, la tenue d’élections transparentes assure aux autorités politiques d’un système politique démocratique la légitimité qui est le socle même de leur pouvoir de représentation en vertu duquel elles agissent au nom et pour le compte du peuple souverain. Quoi de plus démocratique que de donner libre cours au peuple de choisir ceux qui sont censés le représenter !

Il faut avouer que depuis l’adoption du multipartisme, notre pays n’a jamais su relever, avec autant de responsabilité et de constance, le défi de l’organisation des élections transparentes que pendant cette décennie qui s’écoule sous le leadership de Son Excellence Professeur Alpha CONDE. Il s’agit là d’un acquis incontestable de sa gouvernance. Cette dynamique mérite d’être maintenue afin d’assurer l’effectivité de l’ancrage de la culture démocratique dans notre pays.

En tant que député de la mouvance présidentielle, pensez-vous que le climat politique actuel  en Guinée se prête à l’organisation d’une élection présidentielle ?

Nestor KAGBADOUNO : D’abord nous devons admettre que la périodicité de la tenue des scrutins est tributaire des normes juridiques en vigueur. La législation électorale définit à l’avance le calendrier électoral indépendamment de la volonté des acteurs politiques qui y prennent part.

Mieux, l’observation des évènements majeurs dominants l’arène politique de notre pays nous laisse entrevoir la tenue d’une élection libre, transparente, inclusive et apaisée. En effet, la main tendue du FNDC pour le dialogue, les intentions de participation de plusieurs partis politiques de l’opposition parlementaire et extraparlementaire, l’engagement de l’écrasante majorité de la société civile dans les actions de sensibilisation en cette période pré-électorale sont autant de signaux positifs qui font asseoir notre ferme conviction que la Guinée relèvera ce défi comme elle a toujours su le faire dans le passé.

Après la convention de la CODECC et du RPG-ARC-EN-CIEL, avez-vous la certitude que la mouvance présidentielle est suffisamment préparée pour remporter ce scrutin ?

Nestor KAGBADOUNO : Une élection n’est jamais gagnée d’avance. Il n’est ni prudent, ni humble de minimiser la capacité des adversaires politiques auxquels on peut faire face lors d’une échéance électorale. C’est pourquoi, tout comme lors du double scrutin du 22 mars 2020, la mouvance présidentielle est en train de procéder à tous les préparatifs nécessaires pour assurer une écrasante victoire de son candidat à l’issue du scrutin présidentiel du 18 octobre 2020. Par ailleurs, en partant du slogan « du bilan contre bilan, programme contre programme », affirmé par le Président de la République,  il me semble clair que le candidat de la majorité présidentielle sera plébiscité par le peuple de Guinée. Nous ferons un « coup chaos » avec un score sans appel.

Quel message adressé vous aux militants et sympathisants des partis de la mouvance présidentielle ?

Nestor KAGBADOUNO : Si l’âme d’une formation politique est son programme de société, le cœur qui bat dans son corps demeure les militants et sympathisants qui adhèrent à son idéologie. C’est pourquoi, je demande aux militants et sympathisants des partis politiques de la mouvance présidentielle resserrer les rangs pour faire battre à l’optimum le cœur de la majorité présidentielle afin de réaliser un score historique pendant l’élection du 18 octobre 2020. J’exhorte les uns et les autres à plus de discipline pour le respect des consignes qui seront données dans les différentes formations politiques regroupées au sein de la mouvance. Notre salut en dépend !

 

Interview transmise par proche du député  

Plus Populaire

Urgent : Siaka BARRY démissionne de ses fonctions de député (officielle)

MA DÉMISSION DE MES FONCTIONS DE DÉPUTÉ : Chers camarades, comme discuté le samedi dernier en réunion extraordinaire du BPN, et après avoir acquis le...

Suppression des manifestations de masses : le FNDC boude la consigne du gouvernement

COMMUNIQUE N°152 Ce dimanche 22 novembre, le Gouvernement Guinéen s’est fendu d’un communiqué anachronique et liberticide visant à formaliser l’interdiction des manifestations sociales et...

Covid-19: le gouvernement rappelle ‹‹ les manifestations de masses restes suspendues sur toute l’étendue du territoire national ›› (Communiqué)

Le gouvernement guinéen a réitéré à sa population le respect de l'un des gestes barrières liés à la limitation de la pandémie Coronavirus. Il...

Coopération Guinéo-Russe : Dr Mohamed Diané contact le vice-ministre russe de la Défense

En séjour de travail à Moscou, le ministre guinéen de la Défense Dr. Mohamed Diané a été tour à tour reçu par le vice-ministre...