Accueil A la une Election Présidentielle du 18 octobre prochain : l'ordre de passage des différents...

Election Présidentielle du 18 octobre prochain : l’ordre de passage des différents partis politiques dans les médias désormais connu (tirage au sort)

A la veille de l’élection Présidentielle du 18 octobre 2020, La Haute Autorité de Communication (HAC) a procédé à un tirage au sort, ce jeudi 17 septembre, à son siège pour déterminer l’ordre de passage des candidats dans les journaux de campagne. Un programme prévu en synchronisation avec des radios et télévisions du pays. Pour une question de transparence disent-ils, chacun passera à tour de rôle suivi du calendrier de la tombola du jour devant les médias pour convaincre le public.  

C’est en présence des différents représentants des candidats et autres des institutions concernées que le tirage a eu lieu. Par ordre de chance, le parti Nouvelle Génération pour la République (NGR) d’Ibrahima Abé SYLLA, passera en premier pour enfin enchaîner avec le Parti liberté et du Progrès (PLP) de Laye Souleymane DIALLO, le PADES de Dr. Ousmane KABA, le RPC arc-en-ciel, parti au pouvoir, le Parti de l’Action Citoyenne pour le Travail (PACT) de Dr Makalé TRAORE, le RRD de Abdoulaye KOUROUMA, le parti AFC du médecin Moro Mandjouf SIDIBE, l’UFDG de Cellou, principal parti de l’opposition, le parti Mouvement National pour le Développement (MND) de Dr Ousmane DORE, le parti Front pour l’Alliance Nationale (FAN) de Dr Makalé CAMARA, le parti UDIR de Bouya KONATE, le parti Rassemblement Guinéen pour le Développement (RGD) de  Abdoul Kabélé CAMARA a été le dernier parti tiré au sort.

« Tout à l’heure nous allons remettre à chaque représentant des partis politiques une copie de la décision qui règlemente les modalités d’accès. Une décision qui sera appliquée par le ministère de l’information et de la communication à travers la télévision publique qui sera le support principal et d’autres organes audiovisuels qui souscriront au programme de la HAC pourront reprendre le signal tel qu’il sera diffusé sans aucune modification », précise le président de la HAC.

Parlant de ces différentes émissions débats et journaux de campagne qui auront une durée de 90 minutes,  Boubacar Yacine Diallo renchéri en ces termes : «  Nous avons prévu dans la décision, les émissions de débat entre partis. Donc nous avons estimé qu’on pouvait faire des groupes trois puisque nous avons prévu quatre émissions de débat les dimanches. C’est-à-dire le journal de campagne du lundi au samedi, le dimanche, on fait une émission de débat en soirée et une autre émission de débat pendant toute la campagne chaque mercredi », a-t-il indiqué.

Vu le nombre de candidats à cette échéance électorale, la Haute Autorité de la Communication a procédé à une répartition suivant un autre tirage au sort pour déterminer les noms de trois partis pour chacune des quatre émissions prévus pour les quatre dimanches prochains à savoir :

* Première émission : le RPG arc-en-ciel, le PACT et le RGD

*  Deuxième émission : l’UFDG, le MMD et le PLP

* Troisième émission : le FAN, le RRD et le NGR

* Quatrième émission : l’UDIR, le PADES et l’AFC

 

Tamba Pierre LENO/ guineepanorama.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Plus Populaire

Mutinerie au camp Samoreyah (Kindia) : les confidences d’un responsable sécuritaire

On en sait un peu plus sur la mutinerie qui a eu lieu ce vendredi, 16 octobre 2020, au camp Samoreyah de Kindia. Selon...

Attaque du camp de Kindia : la situation sous contrôle depuis hier (communiqué DIRPA)

COMMUNIQUE Dans la nuit du jeudi 15 au vendredi 16 octobre 2020, des hommes armés ont ouvert le feu dans l'enceinte du Camp militaire de...

COVID 19 en Guinée : l’état d’urgence reconduit pour un mois

Suite au nouveaux cas de contamination du Coronavirus virus enregistrés sur le territoire national, le président de la République a prorogé l'état d'urgence sanitaires...

Question des PV de bureaux de vote : l’UFDG dénonce une violation de la loi électorale

À 48h du scrutin présidentiel, la question des procès verbaux n'est toujours pas réglée par la CENI. L'UFDG, principal parti d'opposition est ferme sur...

Recent Comments