Accueil A la une Entrepreneuriat : Un jeune vit du métier de vulcanisateur pneumatique

Entrepreneuriat : Un jeune vit du métier de vulcanisateur pneumatique

Âgé d’une trentaine d’années, Alpha CAMARA est un maître vulcanisateur à la pneumatique moderne privée ‹‹ AM-BRA », sise au quartier SOS, dans la commune de Ratoma. De teint noir ébène, aux cheveux crépus, de taille moyenne, ce natif de Kankan est toujours lié à son métier.
Après trois ans de formation auprès de son maître Oumar KANTE à Kankan, Alpha CAMARA, s’est envolé pour Conakry en 2010. Dès son installation au quartier Yattaya-Foulamadina, cet ouvrier s’est offert son propre atelier à quelques mètres de son domicile.
‹‹ Depuis qu’il est logé ici, il n’a aucun problème autant avec son entourage que moi son concessionnaire. Chaque matin, il s’en va au travail pour ne revenir qu’à 20h . Il tient beaucoup à son métier ››, témoigne ce concessionnaire.
Alpha à son atelier :
Entouré de six apprentis, l’ouvrier adopte le même comportement tant bien envers ses apprenants que son entourage. ‹‹ Il n’y a pas de sot métier ››, dit-on souvent. Avec 150 à 200.000fg, comme recette journalière, le communément appelé ‹‹ Körö » par ses apprentis, parvient à joindre les deux bouts de la vie.
‹‹ Aujourd’hui, je remercie Allah, parce qu’avec ce métier, je supporte ma famille ici et celle du village. L’année dernière, malgré Corona, j’ai pu construire ma propre maison de 3 chambres, 1 salon, plus deux vérandas et quatre douches externes. J’ai déjà un terrain à Coyah dont je compte entamer les travaux de construction cette année. J’aime vraiment ce métier ››, se réjouit Alpha CAMARA.
Et ce n’est pas tout, Körö n’est pas que maître, il représente un parent adoptif de certains de ses apprenants. Moins le transport, quelques soins médicaux et des primes après un excellent weekend, Alpha s’occupe de trois de ses apprentis venant de sa zone d’origine.
‹‹ Depuis que mes parents m’ont confié, il a jugé nécessaire que j’habite chez lui, vue la distance que je parcourais chaque jour pour être là. Il nous a donné une chambre qu’il paie de ses propres frais plus la ration alimentaire. C’est vraiment un maître exemplaire ››, a expliqué cet apprenti Laye SANOH.
Par ailleurs, ce père de trois enfants (maître Alpha) en marge de sa gentillesse, déteste la paresse, le vol, l’indiscipline et adore l’honnêteté. ‹‹ Mon maître Oumar est encore vivant, et vous pouvez lui demander. J’ai toujours été honnête et je voudrais que mes apprentis me ressemblent ››, a-t-il souhaité avant d’interpeller non seulement ses compatriotes à emboîter ses pas. Il a aussi demandé à l’Etat de faire face à ce métier qui est de nos jours affilié à une communauté donnée.
Tamba Pierre LENO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Plus Populaire

Nécrologie : Monseigneur Felemou, l’évêque de Kankan n’est plus

Ce lundi 1er mars 2021, c'est avec une tristesse que les fidèles chrétiens ont appris la mort de l'évêque Emmanuel Felemou. C’est une grosse perte...

Publication de la liste des nominés : important communiqué du Comité d’organisation des MEDIAS AWARDS GUINÉE

COMMUNIQUE DU COMITE D'ORGANISATION  DES MEDIAS AWARDS GUINÉE  SUR LES NOMINES AUX MEDIAS AWARDS GUINÉE 2020  Le Comité d'organisation des MEDIAS AWARDS GUINÉE informe l'ensemble des postulants,...

Kouroussa : dix associations de jeunes participent à un concours d’entrepreneurs sociaux pour la paix en Guinée

Dans le cadre de la promotion de l'entrepreneuriat des jeunes et promouvoir la paix en Guinée, le projet FONIKÉ entrepreneurs sociaux pour la paix...

Électricité de Guinée (EDG) : les abonnés appelés à payer leurs factures (Direction générale )

COMMUNIQUE La Direction Générale de l’EDG SA porte à la connaissance de la population et de l’ensemble de sa clientèle que suite à l’annonce du...

Recent Comments