Accueil A la une Exclusif/ un prêtre du diocèse de Kankan arrêté et conduit à la...

Exclusif/ un prêtre du diocèse de Kankan arrêté et conduit à la maison centrale de Conakry

L’Abbé Augustin Traoré, économe du diocèse de Kankan est depuis la nuit dernière écroué à la maison centrale de Conakry. Il est accusé de faits de diffamation et d’injures par la famille de feu Fara François Kamano et par Pierre Tambadah Manasaré, économe de l’archevêché de Conakry.

Selon nos sources, ce prêtre a été mis aux arrêts entre 19 h et 20 h dans une boîte de nuit à Sangoyah. « Il était entouré de filles, entrain de faire la fête » nous a confié notre source. Son arrestation a eu lieu, en exécution d’un mandat d’arrêt émis par le procureur du TPI de Mafanco en 2019. Le prêtre Augutin Traoré et Appolinaire Sarah avaient été condamnés à 1 an de prison ferme pour diffamation et injures, à l’issue d’un procès.

A l’époque, seul l’Abbé Appolinaire Sarah avait été mis en détention avant d’être libéré quelques mois plus tard. Le second l’Abbé Augustin Traoré était en fuite,  au Ghana, il a regagné la Guinée, il y’a quelques mois, pensant que le dossier était clos.

De quoi il s’agit exactement ?

Les faits remontent à 2018, à l’époque, les prêtres Augustin Traoré et Appolinaaire Sarah avaient adressé deux lettres « assassines  » à Monseigneur Vincent Koulibaly l’accusant de mener des relations intimes avec sa secrétaire, les deux vivraient maritalement, avaient ils indiqué dans leurs lettres. Ils avaient également accusé l’archevêque de Conakry de détourner les fonds de l’église catholique au profit de la famille Kamano, celle-ci vivrait au dépend des biens de l’église catholique. D’autres accusations plus graves et des injures grossières avaient été proférées contre l’archevêque, la famille Kamano et l’économe Pierre Tambadah Manasré.

Après une plainte de la famille de feu Fara François Kamano et de Pierre Tambadah Mansaré à la justice, un mandat d’arrêt avait été émis par le procureur du TPI de Mafanco contre les deux prêtres pour diffamation et injures. Les plaignants dans cette affaire sont la famille Kamano et Pierre Tambadah Mansaré. L’archevêque de Conakry, cité par les mis en cause dans cette affaire, a opté pour le silence, le pardon, il aurait refusé d’intenter une action quelconque contre ces deux hommes, contrairement à certaines versions qui le présentaient comme le principal plaignant.

Des tractations seraient en cours pour faire libérer discrètement l’Abbé Augustin Traoré dont l’arrestation et la mise en détention ne feraient pas honneur à l’église catholique.

Dossier à suivre.

 

La rédaction du site guineepanorama.com

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Plus Populaire

Lutte contre le coronavirus : le gouvernement guinéen reçoit à nouveau 336.000 doses de vaccins

Décidément déterminé à mettre le coronavirus hors de ses frontières, le gouvernement guinéen continu à bénéficier des soutiens de ses partenaires internationaux. Ce vendredi...

Justice : la junte libère 12 militaires et des civils qui étaient détenus dans les prisons du pays

C'est un geste d'apaisement du Comité National pour le Rassemblement et le Développement (CNRD), réclamé par les avocats et familles des détenus. Ce sont...

Une transition réussie en Guinée : Des femmes leaders s’expriment et font des propositions au CNRD

C'est une phase décisive qui s'ouvre pour les guinéens, après le reversement du régime Condé. Une transition inclusive et apaisée, c'est le credo du...

Coup d’État constitutionnel en Guinée : le FNDC publie une liste de 93 hauts cadres, « auteurs et co-auteurs »

Entendu que la République de Guinée a signé et ratifié le protocole additionnel de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance additionnel...

Recent Comments