Accueil Societe Intégration et Bonne gouvernance : l'ONG BEGA s'invite dans la danse

Intégration et Bonne gouvernance : l’ONG BEGA s’invite dans la danse

L’ONG Bougeons Ensemble pour la Bonne Gouvernance en Afrique (BEGA), avec pour vision la création de l’Union des peuples dans l’espace CEDEAO, a animé une conférence de presse ce jeudi, 15 octobre 2020, à la maison commune des journalistes sise à Kipé Dadya, sur le thème l’Unité nationale en République de Guinée.
 
Composée de 247 ONG et Association, et 1 239 membres actifs à travers le pays, elle est une structure apolitique qui a été portée sur ses fonds baptismaux le 20 septembre 2012 à Conakry.
Créée par des jeunes citoyens cadres guinéens et autre ressortissants résident en Guinée, cette structure provient des différentes Communautés des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).
Objectif, créer une synergie d’action pour fédérer toutes les communautés des États membres de la CEDEAO, la réelle intégration des peuples et la dynamisation de consensus pour coopérer dans la solidarité sans aucune distinction.
Pendant son allocution, le président de ladite ONG a rappelé que la Guinée fait face à des urgences légitimes, dont la problématique de l’Unité Nationale et de la paix dans son approche la plus complète, apparaît comme la plus urgente de toutes. ‹‹ l’ethnocentrisme politique et instrumental est devenu notre handicap majeur et une vulnérabilité inquiétante de la paix sociale et la stabilité. L’évidence est doulereuse, mais palpable, nous avons dans notre pays, un manque de civisme. Ce constat nous devons tous l’accepter en toute honnêteté, y opposer les mots et le langage qu’il faut et y faire face avec ténacité et intelligence pour bien pouvoir éradiquer ce mal parmi nous et dans notre société ››, interpelle Lounceny CONDE dans son discours d’ouverture.
Cependant, l’ONG BEGA déplore que l’identité nationale des citoyens unis soit engloutie dans les guerres politiques et ethniques sans aucun impact positif dans le vivre ensemble. C’est pourquoi il s’interroge ‹‹ où est donc passé le réel sens de cette phrase ? LA GUINEE EST UNE FAMILLE ››.
 
Au terme de son allocution, Lounceny interpelle les fils et filles de la nation à combattre tous les éléments déstabilisateur de l’Etat, nation et pays pour accéder au développement durable, car pour lui, ‹‹ C’est avec l’amour du prochain et de la patrie que l’unité nationale pourrait devenir une réalité dans la vie des guinéens ››, a-t-il dit.
Tamba Pierre LENO pour guineepanorama.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Plus Populaire

Mutinerie au camp Samoreyah (Kindia) : les confidences d’un responsable sécuritaire

On en sait un peu plus sur la mutinerie qui a eu lieu ce vendredi, 16 octobre 2020, au camp Samoreyah de Kindia. Selon...

Attaque du camp de Kindia : la situation sous contrôle depuis hier (communiqué DIRPA)

COMMUNIQUE Dans la nuit du jeudi 15 au vendredi 16 octobre 2020, des hommes armés ont ouvert le feu dans l'enceinte du Camp militaire de...

COVID 19 en Guinée : l’état d’urgence reconduit pour un mois

Suite au nouveaux cas de contamination du Coronavirus virus enregistrés sur le territoire national, le président de la République a prorogé l'état d'urgence sanitaires...

Question des PV de bureaux de vote : l’UFDG dénonce une violation de la loi électorale

À 48h du scrutin présidentiel, la question des procès verbaux n'est toujours pas réglée par la CENI. L'UFDG, principal parti d'opposition est ferme sur...

Recent Comments