Accueil Actualité Monde : célébration de la journée internationale de la jeune fille

Monde : célébration de la journée internationale de la jeune fille

La Guinée, à l’instar des autres pays du monde a célébré la journée internationale de la jeune fille, pour la circonstance, les ONG (le collectif des jeunes pour la promotion de l’éducation et de la protection de l’environnement, Réseau des jeunes pour l’émancipation, Réseau des recours citoyens) en synergie ont fait une déclaration commune, ce dimanche pour accentuer les problèmes auxquels les jeunes filles sont confrontées.

A cet effet, il a été rappelé aux jeunes filles de se mettre au travail. C’est la salle de la bibliothèque universitaire de l’université Général Lansana Conté de Sonfonia qui a servi de cadre à cette conférence où plusieurs étudiants, encadreurs et quelques invités ont pris part, notamment, Kadiatou Kaba, présentatrice du journal parlé de la télévision nationale qui à été l’invitée de marque de la cérémonie.

Selon Zainoul Traoré, enseignant chercheur à la dite université au département sociologie, l’université doit être au front de ce combat : « Je voudrais dire aux jeunes filles que le moment n’est plus opportun pour se marginaliser. Avec la mondialisation, les femmes sont un peu partout. Cela veut dire que quand elles décident, elles aboutiront. Notre ONG, le réseau des recours citoyens, prône l’égalité : si une fille est compétente, elle sera forcement retenue à l’issu d’un test. C’est la cause d’ailleurs qui nous a motivé à réunir toutes ces filles qui sont des représentes des ONG, à communiquer afin de les donner envie de persévérer vers la réussite .

La question des femmes est devenue la préoccupation des acteurs politiques de nos jours. Dans la nouvelle constitution guinéenne, on vient de ratifier la parité entre l’homme et la femme », a-t-il rappelé.
« Nous pensons que le monde universitaire doit être au devant du combat. Tout ce qui commence à l’université pourra toucher les communautés de base. Car les étudiants qui évoluent là sont aussi dans les ONG, sans évident, ils sont membres de ces communautés, les principaux messages qui sont livrés au cours de cette déclaration leur seront transmis, les communautés. Voici, le principal motif qui nous a poussé à porter le choix sur le monde universitaire », a- ajouté l’enseignant chercheur.

C’est Kadiatou Kaba qui a clôturé la cérémonie par des messages d’encouragement aux étudiants présents à se mettre au travail et surtout de se former davantage.

 

Aly Camara/Guinéepanorama.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Plus Populaire

Mutinerie au camp Samoreyah (Kindia) : les confidences d’un responsable sécuritaire

On en sait un peu plus sur la mutinerie qui a eu lieu ce vendredi, 16 octobre 2020, au camp Samoreyah de Kindia. Selon...

Attaque du camp de Kindia : la situation sous contrôle depuis hier (communiqué DIRPA)

COMMUNIQUE Dans la nuit du jeudi 15 au vendredi 16 octobre 2020, des hommes armés ont ouvert le feu dans l'enceinte du Camp militaire de...

COVID 19 en Guinée : l’état d’urgence reconduit pour un mois

Suite au nouveaux cas de contamination du Coronavirus virus enregistrés sur le territoire national, le président de la République a prorogé l'état d'urgence sanitaires...

Question des PV de bureaux de vote : l’UFDG dénonce une violation de la loi électorale

À 48h du scrutin présidentiel, la question des procès verbaux n'est toujours pas réglée par la CENI. L'UFDG, principal parti d'opposition est ferme sur...

Recent Comments