Accueil PRESIDENTIELLE 2020 Présidentielle 2020 : la formation de 100 superviseurs et formateurs, initiée à...

Présidentielle 2020 : la formation de 100 superviseurs et formateurs, initiée à Conakry

La synergie des Organisations de la Société Civile pour l’observation citoyenne des élections, à travers la plateforme « LE REGARD DU PEUPLE », a entamé ce mercredi, 23 septembre 2020,  la formation des superviseurs et formateurs à Conakry. C’est  dans la salle de conférence de la salle  olympique de Guinée, au stade du 28 septembre que la formation a lieu.

Ils sont au nombre de 100 participants répartis comme suit : 1 représentant pour chacune des 33 préfectures, 2 représentants par chacune des 5 communes de la capitale, 33 délégués nationaux identifiés à Conakry, déployés à l’intérieur du pays et les restes, coordinateurs régionaux, à prendre part à ce séminaire de formation.

« Leur mission  c’est de représenter le regard du peuple dans leurs préfectures respectives, identifier les points focaux dans leurs sous-préfectures, recruter les observateurs, les former conformément aux directives qu’on va leurs donner lors de cette formation, assurer la coordination de la mission d’observation sur le terrain avant, pendant et après le scrutin par la remontée des informations et aussi de contrôler l’effectivité du déploiement des observateurs. Ils ont un rôle crucial dans la réussite de notre mission », précise Dansa KOUROUMA, président du CNOSCG.

Vu, non seulement, les enjeux liés à  cette élection, mais aussi des dangers qui interpellent la société civile, elle-même, Dansa KOUROUMA énumère des particularités de cette actuelle société civile tout en rappelant que celle d’aujourd’hui n’a pas la même image que celle qu’on a connue en 2007.

« La particularité est que notre observation a deux stratégies, la première consiste, à l’observation de masse où les volontaires sont constitués, formés et déployés dans les bureaux de vote. Leur rôle c’est de dissuader toute tentative de fraude ou des manipulations et de témoigner en temps utile. Le second groupe, on les appels les observateurs rapides. Ils font ce qu’on appelle « PARALLELLE VOTING POPULATION ». Cette mission va consister à les déployer de manière statistique et proportionnellement au nombre des bureaux de vote. Ils seront formés et dotés, un Androïde chacun. Leur observation se fera à travers une application qu’on appelle OBK. Cette application nous permet de remonter rapidement les constats en matière d’incident, d’anomalies dans le fonctionnement du bureau de vote et en même temps on prend attache avec la CENI pour corriger ces dysfonctionnements », précise-t-il.

Prenant part à cette cérémonie d’ouverture, El hadj Mamadou Bano  SOW, vice-président à la CENI et représentant du président de la CENI à ce séminaire, se dit convaincu de la compétence des participant. « Nous avons suivi les représentants qui sont ici, nous nous sommes rendus compte que ce sont des personnes expérimentées, engagées. Donc nous ne faisons que les encourager pour que la partition qui est la leur se joue convenablement. Et nous avons rappelé à la suite du président du CNOSCG, à la personne de Dansa KOUROUMA, la responsabilité qui incombe à tous les observateurs. Mais nous avons lancé un autre appel venant de la CENI pour qu’ils n’attendent pas toujours leur rapport final pour nous dire là où ça  marché, là où ça n’a pas marché », prévient-il.

Pour les participants, ils promettent mettre en pratique toutes les connaissances qu’ils vont acquérir au cours de ces deux jours de formation. C’est le cas de Fatoumata BALDE, représentante de la préfecture de Tougué à cette formation

« Je suis très contente d’être représentante de la préfecture à ce séminaire de formation. A mon retour, je ferai en sorte que les connaissances acquises pendant cette formation, soient mises en pratique », a-t-elle rassuré.

A rappeler que ce séminaire qui a débuté aujourd’hui à Conakry, va être clôturé demain, jeudi dans l’après-midi par une conférence.

 

Tamba Pierre LENO pour guineepanorama.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Plus Populaire

Mutinerie au camp Samoreyah (Kindia) : les confidences d’un responsable sécuritaire

On en sait un peu plus sur la mutinerie qui a eu lieu ce vendredi, 16 octobre 2020, au camp Samoreyah de Kindia. Selon...

Attaque du camp de Kindia : la situation sous contrôle depuis hier (communiqué DIRPA)

COMMUNIQUE Dans la nuit du jeudi 15 au vendredi 16 octobre 2020, des hommes armés ont ouvert le feu dans l'enceinte du Camp militaire de...

COVID 19 en Guinée : l’état d’urgence reconduit pour un mois

Suite au nouveaux cas de contamination du Coronavirus virus enregistrés sur le territoire national, le président de la République a prorogé l'état d'urgence sanitaires...

Question des PV de bureaux de vote : l’UFDG dénonce une violation de la loi électorale

À 48h du scrutin présidentiel, la question des procès verbaux n'est toujours pas réglée par la CENI. L'UFDG, principal parti d'opposition est ferme sur...

Recent Comments