Accueil Economie Tribune/Guinee : le secteur minier au cœur d'une croissance non inclusive (Ousmane...

Tribune/Guinee : le secteur minier au cœur d’une croissance non inclusive (Ousmane Camara, Economiste, France ville metz)

Aujourd’hui le secteur minier représente une part importante pour l’économie guinéenne, avec plus de 40 milliards de tonnes de bauxites( 2/3 des réserves mondiales selon les estimations), 10 milliards de tonnes de minerai de fer, 2000 de tonnes d’or et 10 milliards de carats de diamants avec une exploitation annuelle environ 70 millions de tonnes de bauxites liée notamment à une demande croissante sur le marché.

Mais ce secteur connaît une faible retombée positive sur la vie des populations, malgré les montants énormes en termes de revenus mais les populations (guinéennes) n’arrivent toujours pas à trouver la meilleure destination bientôt 63 ans de son existence et n’arrêtent pas de tirer le diable par la queue.

C’est vrai que les mines apportent de l’argent à l’Etat, mais les mines n’emploient pas, lorsque vous signez des contrats miniers avec des grands groupes( multinationales), ils n’ont pas besoin de savoir effectivement quel est le climat politique du pays, qu’il soit bon ou pas ils seront là pour exploiter vos matières premières.

Mais un pays comme la Guinée , si elle avait de bonnes politiques sectorielles où elle pouvait imposer une transformation sur place de ses matières premières vous allez forcément voir l’impact positif sur la vie des populations c’est comme ça on peut bâtir une économie dynamique, créer une croissance inclusive.

A mon avis sans ce processus tout en respectant bien évidemment la chaîne de valeur on ira nulle part avec ce secteur car c’est un clan qui va bénéficier de la richesse du pays comme ce qu’on est entrain de voir en ce moment et la croissance qui sera créée ne sera qu’une croissance appauvrissante basée uniquement sur l’exportation de matières premières donc une croissance volatile comme le cours sur le marché des matières premières.

Ensuite, cette croissance ne va pas suffisamment créer d’emplois parce que le secteur minier est souvent à forte intensité capitalistique (machines). Il faut rappeler que la croissance guinéenne a une capacité redistribution très faible car les stabilisateurs automatiques ne fonctionnent pas, c’est à dire la capacité pour un Etat de collecter les impôts, les recettes fiscales afin d’assurer la redistribution et financer les politiques publiques , et même s’ils fonctionnent mais ne sont pas visibles sur les politiques publiques donc une question de gouvernance et de probité morale puisqu’on aura tout vu dans ce pays, les gens viennent aux affaires pauvres en un an deviennent riches. Comment voulez-vous qu’on parle de développement si les uns et les autres dilapident les ressources et investissent ailleurs.

La pire des choses dans cette exploitation minière, il n’y a aucun respect pour l’environnement aujourd’hui faites un tour dans ces localités minières vous serez surpris de la catastrophe et le danger pour la génération future mais aussi l’extrême pauvreté des habitants. D’ailleurs ces localités sont les plus pauvres en termes d’infrastructures c’est incroyable.
C’est quand même regrettable de voir un pays depuis son accession à l’indépendance bientôt 63 ans qui a tout mais qui manque de tout. Puisque tout est priorité.

 

guineepanorama.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Plus Populaire

« Si la victoire me revient, je reste ouvert au dialogue et disponible à travailler avec tous les Guinéens », interpelle Alpha Condé

Le président sortant et candidat à la quête du troisième mandat pour certains et d’autres premier mandat au compte de la quatrième République selon...

L’attaque du Samoreya: l’armée la regrette et fait une mise au point sur la vidéo d’assaillants tués dans cette attaque (communiqué)

L’État-major général des Armées constate avec regret la diffusion sur les réseaux sociaux de vidéos et de publications subversives visant à ternir l’image des...

Conakry : le FNDC frustré suite à la mort de son coordinateur à Sonfonia Gare ce mercredi

COMMUNIQUE   Depuis quelques heures, le FNDC suit avec la plus grande attention les derniers développements de la situation chaotique dans laquelle se trouve notre pays. A...

Violences post-électorales en Guinée : ministère de la sécurité décompte 9 morts (communiqué)

Conakry, le 21 octobre 2020 – Dans les journées du 19 au 21 Octobre 2020, suite à la proclamation de la prétendue victoire du...

Recent Comments