Accueil Tribune Célébration du 02 Octobre 2021 : de quelle « Liberté » parle...

Célébration du 02 Octobre 2021 : de quelle « Liberté » parle t-on ? (Par Pierre Leno)

02 octobre 1958-02 octobre 2021, 63 ans, depuis que la République de Guinée a accédé à sa souveraineté nationale. Du premier régime à l’actuel, le guinéen ne vit que du quotidien. Du jour au lendemain, les mêmes réalités se perpétuent.

Les années durant, on célèbre cette date commémorative. Oui on la fête, chacun en sa manière.

Nous sommes libres, oui nous sommes libres. Mais de quelle liberté parlons-nous au juste ? sociétale ? économique ? ou politique ?

Aujourd’hui, le guinéen se réjouit. Il ne se réjouit pas seulement parce qu’il a accédé à l’indépendance en cette date mémorielle, mais d’abord parce qu’il vit une autre ère politique, voyons ! Celle, qui renouvelle l’espoir chez tout un chacun.  Je parle de l’avènement au pouvoir à nouveau des militaires, à sa tête le Colonel Mamady DOUMBOUYA.

Ce n’est pas une première fois nous le savons tous ! sauf que celle-ci est apparemment rassurante. Depuis son avènement au pouvoir  le 05 septembre, jusqu’à la prestation de serment en tant que Président de la transition, le 1er octobre dernier, les discours, les actes posés par ce nouvel homme fort du pays, réconfortent la population guinéenne.

Pour preuve, la plupart des détenus politiques sous le régime déchu sont libres, les frontières sont rouvertes, le couvre-feu est parti de 22h à 00h, pour ne citer que ceux-là. Bref, nombreuses sont ces composantes vives de la nation, qui se réjouissent des premiers pas du président du Comité National du Rassemblement et du Développement (CNRD).

En outre, l’on se souvient des cinq valeurs du CNRD qui soulagent beaucoup plus fort les guinéens.

  • Rectification constitutionnelle: bâtir des institutions fortes et légitimes garantissant la mise en place d’un Etat de droit ;
  • Refondation de l’Etat: moraliser la vie publique, responsabiliser l’Administration et restaurer l’Etat ;
  • Rassemblement : conduire les affaires publiques avec la participation des composantes de la nation y compris les guinéens à l’étranger la construction de la République ;
  • Redressement : rompre avec les anciennes pratiques, reformer l’Administration et conduire la transition avec la transparence ;
  • Repositionnement : respecter les engagements internationaux vis-à-vis des partenaires du CNRD à coopérer avec les institutions internationales.

A celles-ci, vient s’ajouter son discours de prestation de serment où le Colonel Mamady DOUMBOUYA dit « Je voudrais ici réitérer notre engagement que ni moi, ni aucun membre du CNRD et des organes de la transition ne seront candidats aux élections avenir et que nous n’avons nulle intention de nous accrocher au pouvoir ».

Une question demeure néanmoins : « quelle liberté a célébré la population guinéenne en ce 02 octobre 2021 ?

En réponse, je dirai les deux en premier. Oui ! c’est parce qu’on a accédé à l’indépendance le 02 octobre 1958 que nous sommes arrivés là. Depuis cette libération dans l’esclavage du peuple de Guinée, sous l’audace du Feu Président Ahmed Sékou TOURE, la République de Guinée n’a connu aucun régime digne de nom, même si quelques efforts ont été consentis par certains dirigeants du pays.

Peut-on parlé du destin ? Apparemment, l’espoir est renouvelé chez la jeune population, qui promet assez, pour un changement radical.

Espérons ! et le guinéen a toujours espéré d’ailleurs. Sauf qu’il finit par être déçu.

A nouveau, l’espoir renait. On célèbre, on célèbre et encore on célèbre avec espoir bien sûr.

Espérons que les mêmes erreurs du passé ne se répètent plus.

Que l’Eternel sauve ma chère patrie. Je terminerai par dire Amen au Seigneur !!!!!!

 

Pierre Leodestin LENO

Journaliste

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Plus Populaire

Sanctions de la CEDEAO : le gouvernement guinéen réagit enfin

Le jeudi 22 septembre 2022, les chefs d'Etat de la CEDEAO se sont réunis en session extraordinaire à New York aux Etats-Unis. Plusieurs sanctions...

Réaction du PM sur la sortie d’Embalo: « c’est à la fois triste et regrettable » (Aliou Bah)

La réaction du premier ministre M. Bernard Gomou suite aux propos du président M. Umaru Emballo, démontre qu’il aura des difficultés à conduire un...

Sommet CEDEAO à New York : les dirigeants africains décident de prendre des « sanctions « progressives » contre le CNRD

Selon l’Agence France Presse citée par plusieurs media, « les dirigeants des États ouest-africains réunis en sommet extraordinaire jeudi soir à New York ont décidé...

Recent Comments