Accueil A la une Manif du 20 octobre : le FNDC (dissout) établie son bilan

Manif du 20 octobre : le FNDC (dissout) établie son bilan

Conformément au droit naturel à la manifestation, à l’appel du FNDC, le peuple de Guinée a démontré, en cette journée du jeudi 20 octobre 2022, sa détermination à défendre vigoureusement ses libertés et les acquis démocratiques. Cette défense s’opère à travers une lutte citoyenne et pacifique contre la dictature d’Etat imposée aux Guinéens par la nébuleuse CNRD.

Malgré une mobilisation sans précédent de l’appareil répressif par la nébuleuse CNRD, les Guinéens ont massivement répondu ce jeudi à l’appel à la manifestation pacifique et citoyenne lancé par le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC).

En assumant ainsi leur devoir citoyen, les Guinéens continuent de dénoncer le déraillement de la transition, l’enlisement dans la tyrannie, les violations répétées des droits humains, la restriction des libertés publiques, les détentions arbitraires et les harcèlements des leaders sociaux et politiques, les assassinats de citoyens dont des mineurs entre autres.

En cette journée du 20 octobre, l’atmosphère est glauque. Il règne sur une grande partie de la capitale, un climat de guerre avec une présence massive de militaires armés dans les rues et quartiers du Grand Conakry. Ces agissements sont des preuves que la nébuleuse CNRD ne compte que sur la force des armes et la violence d’Etat pour dérouler son calendrier obscur.

Quant à la mobilisation massive des Forces de Défense et de Sécurité pour imposer la terreur, elle prouve que les actions du FNDC gênent et dérangent le clan mafieux du Colonel Mamadi Doumbouya et Cie, retranchés au Palais Mohamed V.

Cette tyrannie indescriptible est planifiée, portée et coordonnée par : Mamadi Doumbouya, Bachir Diallo, Balla Samoura, Sadiba Coulibaly, Aboubacar Sidiki Camara, Amara Camara et Mory Condé. La mise en œuvre de cette tyrannie est soutenue par des structures complices qui sont le Gouvernement de transition, le CNT et les administrateurs territoriaux.

Aux Forces de Défense et de Sécurité qui obéissent aux ordres manifestement illégaux, en utilisant des armes à feu dans le maintien de l’ordre, le FNDC leur demande de prendre l’exemple et de bien suivre le procès du 28 septembre qui doit être une leçon pour eux.

Le FNDC déplore également une vingtaine de personnes blessées dont certaines par des tirs à balles réelles et dénombre aussi de nombreuses arrestations. Constate que l’économie du pays est complètement paralysée et les forces de répression désemparées.

Ce devoir citoyen qui est l’illustration d’une forte conviction morale a eu raison sur la tyrannie du pouvoir, incarnée par l’atmosphère de guerre que donne à voir notre pays.

Partout où le changement a lieu, le peuple a tenu tête à la bêtise du pouvoir. La Guinée ne fera pas exception. Il faudra s’engager dans la lutte historique pour la reconquête de notre dignité et de notre humanité, c’est maintenant ou jamais. Ne laissons pas cette transition se transformer en un bordel politique entretenu par des personnes écervelées qui n’ont de pouvoir que la force des armes.
Levons-nous et prenons en charge notre destin. N’attendons pas le Messie, il est en nous. L’esprit de la résistance doit nous habiter parce qu’il n’est pas normal que des parvenus au pouvoir nous confinent dans la condition des sous-hommes.
Conscient des efforts fournis, le FNDC réitère ses remerciements aux militants et sympathisants pro-démocratie et invite par la même occasion le peuple de Guinée à rester mobilisé jusqu’au retour rapide à l’ordre constitutionnel. La lutte sociale et politique ne se gagne qu’au prix de la constance et du renforcement des convictions.
Au vu des constats factuels, le FNDC réitère avec insistance ces consignes aux citoyens :
• A la vigilance accrue pour ne pas céder aux éventuelles provocations et intimidations ;
• Conseille vivement aux opérateurs économiques ainsi qu’aux sociétés établies dans tout le Grand Conakry de s’abstenir de toute activité durant cette journée ;
• Invite tous les citoyens détenteurs d’engins roulants privés ou publics à une extrême prudence en les immobilisant ;
• Demande particulièrement aux compagnies minières, aux banques, usines, stations de vente de carburant et aux autres entreprises publiques et privées de suspendre toute activité durant cette journée de manifestations, en vue d’éviter tout incident dommageable ;
• Appelle les ouvriers et tous les corps de métiers à observer cet appel patriotique pour éviter tout risque regrettable ;

Ensemble unis et solidaires, nous vaincrons !

Conakry, le 20 Octobre 2022

 

La Comité d’Organisation

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Plus Populaire

Médias Awards Guinée 3 : les candidatures pour les Reportages thématiques débutent le 5 février (communiqué)

COMMUNIQUÉ MÉDIAS AWARDS GUINÉE Le comité d’organisation des médias Awards Guinée porte à la connaissance de tous les journalistes reporters qu’à compter du dimanche 05...

Etats Unis : Djessou Kouyaté lauréate du prix « Leader Ship Award »

Récemment, la journal Influence magazine a décerné des prix à deux guinéens aux Etats Unis, pour leur engagement remarquable dans leur domaine respectif. Il...

Ambassade de Guinée à Bruxelles : l’ambassadrice Aissatou Doukouré reçoit ses lettres de créances des mains du chef de l’Etat

À Conakry depuis quelques jours, la nouvelle ambassadrice de Guinée auprès des pays du BENELUX (Belgique, Hollande et Luxembourg) et auprès de l’Union Européenne,...

Médias Awards Guinée : Sana Josémar, désigné nouveau commissaire général par intérim (composition du nouveau bureau)

Comme il fallait s'y attendre, un remaniement devait s'opérer au sein de l'équipe des Médias Awards Guinée, après l'annonce du départ d'Antoine Kourouma, le...

Recent Comments