Accueil A la une 100 jours du CNT : quand Jean Paul Kotembedouno vante les mérites...

100 jours du CNT : quand Jean Paul Kotembedouno vante les mérites du président Dansa kourouma

Le conseil National de la Transition célèbre, ce mercredi 25 Mai, les 100 jours de sa mise en place. Une journée dédiée à la déclinaison du bilan de cette institution depuis son installation. Invité dans l’émission les Grandes Gueules, ce mardi 24 Mai, le juriste Jean Paul Kotembedouno, rapporteur au CNT, n’a pas manqué d’éloge à l’endroit de son président qui, apparemment, a surpris tout le monde. 

A la question de savoir comment s’en sort Dansa, maitrise t-il vraiment  son sujet ? Le conseiller Kotembadouno a répondu en ces termes.

« Est ce que Dansa maitrise son sujet, en tant que président, je pense que la réponse est affirmative. Sérieusement, j’ai fait une émission, ou je croyais qu’il n’avait pas d’expérience parlementaire et après je disais qu’il s’en sortait plutôt bien, surtout le jour ou on est resté jusqu’à 2 heures du matin. Il avait fait des astuces qui avaient fait que les gens étaient restés, j’ai compris qu’ils étaient au CNT de 2010, il y’a d’ailleurs de forts progrès. Le progrès, c’est plutôt la considération, la conduite des débats. Vous savez, vous pouvez être investi des pouvoirs et exercé avec humour. Il y’a une forme d’humour maintenant qui fait que même quand les gens sont fatigués, ça relance. Et puis le rapport aussi avec les grandes dames rebelles, une quinzaine de jeunes dames intraitables au CNT. ça m’amuse quand j’entend les gens dire que le CNT ne serait qu’une entité. Leurs rapports sont des rapports, à la limite d’amitié. Il y’a une forme d’équilibre qu’il essaie de trouver, ça réussi pour l’instant, entre l’exercice de ses pouvoir dans la conduite des débats et la prise en compte de ces spécificités qui sont vraiment plurielles » a fait savoir Jean Paul Kotembadouno, un membre du CNT qui, pourtant, au départ, n’était pas du tout en odeur de sainteté avec le président du CNT. Ils ont parfois eu des prises de bec qui ont fait échos dans la cité. Il reconnait s’être mépris sur la personne de Dansa, après seulement 100 jours de collaboration.

Dansa Kourouma, pour la petite histoire, était le rapporteur général du CNT de 2010 à 2013, il a ensuite pris la tête du CNOSCG de 2014 à 2021, il lui a donné un souffle nouveau.

 

Guineepanorama.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Plus Populaire

Sanctions de la CEDEAO : le gouvernement guinéen réagit enfin

Le jeudi 22 septembre 2022, les chefs d'Etat de la CEDEAO se sont réunis en session extraordinaire à New York aux Etats-Unis. Plusieurs sanctions...

Réaction du PM sur la sortie d’Embalo: « c’est à la fois triste et regrettable » (Aliou Bah)

La réaction du premier ministre M. Bernard Gomou suite aux propos du président M. Umaru Emballo, démontre qu’il aura des difficultés à conduire un...

Sommet CEDEAO à New York : les dirigeants africains décident de prendre des « sanctions « progressives » contre le CNRD

Selon l’Agence France Presse citée par plusieurs media, « les dirigeants des États ouest-africains réunis en sommet extraordinaire jeudi soir à New York ont décidé...

Recent Comments